Ernst-Günther Baade

Lieutenant-général

Baade

1897-1945

Officier volontaire allemand qui a coordonné l'évacuation ordonnée des troupes allemandes de Sicile via le détroit de Messines en 1943.

Né à Falkenhagen d'une famille modeste, Baade s'enrôle dans l'armée en 1914 et sert avec distinction sur le front oriental. Il devient lieutenant en 1916 et à la fin de la guerre, il est rapatrié suite à une attaque au gaz toxique. Baade reste sur le bordereau de paie de l'armée durant l'entre-deux guerres. Durant la Seconde Guerre mondiale, Baade se distingue le 27 mai 1942 par son commandement et ses prises de décision, en contrôlant une attaque blindée à l'arrière de la 15e division de Panzer. Un bataillon du régiment sous son commandement a réussi à s'infiltrer pendant la Bataille de Bir Hakeim le lendemain, vainquant les adversaires britanniques après 24 heures de combats acharnés. L'oberst Baade reçoit la croix de chevalier de la croix de fer pour ces actions.

Il est de nouveau blessé le 28 Juillet 1942 à El-Alamein lorsque son poste est frappé par un feu d'artillerie, puis est évacué vers Rome puis en Allemagne pour une période de convalescence. L'oberst Baade est nommé responsable de la défense du détroit de Messine lors de l'évacuation réussie des forces allemandes de Sicile pour le continent italien au début d'Août 1943. Promu au grade de Generalmajor, Baade assume le commandement de la 90e division d'infanterie au cours de la Bataille de Monte Cassino. Il est connu pour son comportement parfois excentrique, son état-major de taille réduite, ses fréquentes visites d'inspection sur les premières lignes, tout ce qui le rend populaire auprès de ses troupes1. Il est l'un des rares officiers généraux qui gagnent le port d'un Insigne de destruction de chars sur sa manche en haut à droite pour la destruction en solitaire d'un char ennemi avec une arme d'infanterie. Après la retraite dans le nord de l'Italie, Baade tire et tue un officier SS de rang inférieur qui essaie de lui donner un ordre, l'obligeant brièvement à la clandestinité. Baade est blessé au cou et à la jambe par un projectile au phosphore le 24 Avril 1945, quand sa Kübelwagen est mitraillé par un avion de chasse britannique près de Neverstaven dans l'Holstein. Baade est transporté dans un hôpital à Bad Segeberg, où il succombe à une gangrène, le 8 Mai 1945, le dernier jour de la guerre en Europe.

______________________

© Sites JPA, 2018