Lavrenti Beria

Ministre

1889-1953

 

Chef de la police secrète soviétique.

Né dans une famille géorgienne pauvre, Beria commença sa carrière policière dans la police du tsar - l'Okhrana - et se joint aux Bolcheviques au printemps 1917. En 1924, il se distingue en réprimant des soulèvement nationalistes en Géorgie et en Transcaucasie. En 1926, il devient patron de la police soviétique en Géorgie. En 1931, il est nommé responsable policier dans le Caucase avec mission d'extirmer tout relent nationaliste dans cette région; puis, il devient membre du Comité central du PCUS. Un an plus tard, Beria est le cadre du régime envers lequel Staline a le plus confiance. En 1938, il devient le grand patron du NKVD.

Le 30 Juillet 1939, il devint membre du comité de défense de l'État et tint Staline informé de tous les renseignements concernant les forces armées. Il avait des dossiers sur les généraux et menacait de les discréditer, comme par exemple le maréchal Manilovsky. Sous sa direction, le NKVD fut responsable de la déportation des prison niers polonais et ceux des pays baltes. Entre 1939-43, il supervisa la déportation des Tatares de Crimée et d'autres minorités récalcitrantes en Asie Centrale. Il eut également l'é norme responsabilité de prendre sous son contrôle les partisans ukrainiens et de les organiser pour des actions disciplinées contre la Wehrmacht. Fait à noter, Beria jouera un rôle important dans l'acquisition de technologies complémentaires pour mettre au point la bombe atomique soviétique. Il synthétisera l'ensemble des données d'espionnage et de renseignement collectés par le NKVD via le réseau Philby et celui de Niels Bohr.

_______________________

© Sites JPA, 2003