Arthur Coningham

Maréchal

 

1895-1948

Officier de carrière australien qui était le responsable de l'appui-feu aérien durant la campagne d'Afrique du Nord en 1942-43.

Né à Brisbane dans le Queensland australien d'une famille disfonctionnelle où il a fait ses études secondaires passables avec lesquelles il a pu être admis au Collège Wellington. Durant la Première Guerre mondiale, il s'est porté volontaire dans les troupes dites ANZACs t se retrouva déployé en Égypte et en Somalie où il a gagné rien d'autre que la fièvre typhoïde. Durant sa convalescence en Angleterre, il développe un béguin pour l'aviation et s'enrôle dans le Royal Flying Corps en 1916. Il a été impliqué dans plusieurs duels aériens et s'est mérité 4 victoires confirmées. Surnommé le "Maori", il termine la guerre avec une DSO et la Médaille militaire.

Coningham demeure dans la nouvelle RAF durant l'entre-deux guerres comme le commandant de l'Escadrille 92. Durant les années 20, il est instructeur aérien avant d'être dépêché en Iraq. Promu colonel en 1923. Coningham est affecté à des tâches d'état-major et travaillera au Soudan jusqu'en 1934. Il retourne en Angleterre en 1935 et devient le patron adjoint du Coastal Command britannique à sa base de Calshot.

Lorsque la guerre éclate, Coningham commande le Groupe 4 du Bomber Command jusqu'au printemps 1941. Par la suite, il se retrouve à diriger la soi-disante Western Desert Force dans un environnement hostile et devant un adversaire disposant de meilleurs avions que lui. Il développa une bonne amitié avec Montgomery. Il a fait preuve d'efficacité administrative et de bon sens tactique dans l'utilisation de ses escadrilles démunies, en particulier celles disposant de chasseurs Hurricane démodés et d'autres Hurricanes transformés en Hurri-Bombers. Coningham établit une rotation aérienne de ses effectifs, de manière à conserver le contrôle du ciel au-dessus du champ de bataille, ce qui sera important pour les généraux Auchinleck et Montgomery. L'emploi de l'appui-feu aérien de Coningham sera non seulement essentiel pour vaincre Rommel en Afrique du Nord, mais très précieux pour inspirer l'USAAF à en faire autant en Italie et en Europe occidentale: The greastest attribute of aiir power is the ability to speedly concentrate its force. It followed that the command must also be concentrated, écrit-il dans ses notes.

Suite aux victoires d'Alamein et de Tripoli, Coningham est anobli et promu maréchal, et c'est sous ce grade qu'il dirigea l'appui aérien des débarquements de Sicile et d'Italie. En Janvier 1944, il est rappelé en Angleterre pour planifier le volet aérien du Jour J en Normandie. Néanmoins, ses relations avec Montgomery se déterioèrent parce que ce dernier préférait traiter avec le supérieur de Coningham, Leigh-Mallory. Montgomery ira jusqu'à monter en douce un dossier contre Coningham: he is violently anti-army and despised by all soldiers. My army commanders mistrust him and never want to see him, affirme-t-il. Mais il ne réussit pas à l'écarter, puisque Coningham restera le commandant de la Tactical Air Force alliée jusqu'à l'été 1945. Coningham prit sa retraite en 1947. Dans le film Patton produit en 1970, le rôle de Coningham a été joué par l'acteur John Barrie.

______________________

© Sites JPA, 2013