James-F.Edwards

Pilote

1921-?

 

Officier volontaire canadien fut un des as de la RCAF avec 12 victoires confirmées.

Né à Battleford en Saskatchewan, il grandit dans les Prairies à l'époque de la Dépression. Il aimait les sports ainsi que le tir. Dans la chasse à la sauvagine, il apprit comment tirer en biseau.

Il s'enrôla dans la RCAF à Saskatoon et passa les premières semaines dans un dépôt de Manning en Alberta. Après avoir été certifié de vol sur le T-6, il eut beaucoup de temps pour perfectionner son art de voler et fut promu sergent, et envoyé en Écosse en 1941. Il pilota des Hurricane pour le Fighter Command britannique. Il fut envoyé par la suite en Afrique, au Sierra Leone, pour surveiller l'estuaire du Congo contre les submersibles allemands qui embusquaient des convois alliés. Puis, ce fut l'affectation au Caire, où il constata les difficultés d'entretenir un avion dans les conditions du désert. Basé à Mechili, son escadrille opéra à partir de chasseurs-bombardiers P-40 américains, mais devant les pertes, elle dut revoir ses tactiques de combat afin de survivre contre les Me-109F. Il fut affecté dans la 260ème Escadrille, et fit à la fois de l'attaque au sol et de la chasse au-dessus du ciel de Lybie durant l'été 1942. Il abbatit ses deux premiers avions allemands. Quelques jours plus tard dans une de ses sorties, il abbatit l'as allemand Conrad.

En 1943, Edwards opéra également sur le front tunisien, d'abord en attaquant la Ligne Mareth, et ensuite en escortant des bimoteurs américains B-25 dans des raids contre les concentrations allemandes et italiennes. Promu commandant, il remplaca Johnny Jonhnson à la tête du 127ème Groupe de chasse avant de diriger la 373ème Escadrille de chasse en 1944, pour faire de l'escorte aérienne au-dessus des villes allemandes. Il se mesura aux Me-262 mais ne put scorer des tirs au but. Son dernier scalp fut un Ju-88G au-dessus du canal de Kiel durant les derniers jours de la guerre européenne.

Recherche Miles Constable. Adapté par JPA

_________________________

© Sites JPA, 2003