F4U Corsair

Usine: Vought Inc

Année: 1943

Longueur: 10.7 mètres

Voilure: 12.5 mètres

Vitesse: 422 mph

Moteur: Pratt & Whitney radial de 2000cv

Armement: 6 mitrailleuses Browning .50 ou 4 canons-mitrailleurs de 20mm

Topo: Dessiné en 1938 et testé en 1940, le Vought F4U, surnommé Corsair, entra en production en 1943, comme un chasseur-bombardier capable d’affronter l’A6M Zéro. Il fut le premier avion militaire américain à atteindre la vitesse de 400 mph en vol horizontal. Conceptuellement, il s’agissait d’un appareil à hélice plus sophistiqué que le P-40 et le F4F, avec une structure ailaire à courbe inversée lui donnant à la fois une grande portance et lui permettant de porter plusieurs bombes ou roquettes air-sol. Son fuselage robuste avait des dispositifs auto-étanches pour le réservoir d’essence. Son train d’atterrissage solide et ses ailes repliables en faisaient un bon appareil embarqué pour porte-avions. La douceur de ses ailerons lui permettait d’être un bon appareil de chasse à haute vitesse. Cependant, le F4U Corsair avait un gros défaut: la position du cockpit limitait la visibilité du pilote aux décollages et atterrisages; conséquemment, il était difficile d’apponter un porte-avions avec un tel appareil. L’US Navy le bouda pendant deux ans, mais il fut adopté par les Marines américains comme chasseur-bombardier opérant à partir de bases insulaires. Il remporta de nombreuses victoires contre les avions et les navires japonais. Les vétérans japonais considéraient le F4U Corsair comme leur adversaire le plus redouté. Lorsque allégé, il pouvait intercepter des kamikazes et des bombes volantes pilotées. Le F4U Corsair fut également utilisé en Corée et en Algérie. L’aéronavale française le garda jusqu’en 1964.

© JPA Sites, 2001