Maurice Gamelin

Général

1872-1958

Officier de carrière français qui fut un ancien collaborateur de Joffre en 1914. Il devint le chef d’État-major des armées françaises et britanniques en 1939. Carriériste, il gravit les échelons de la hiérarchie militaire autant par son conformisme que par sa complaisance aiguisée à l’égard des politiciens. Cependant, il n’avait pas la trempe requise pour les fonctions qu’il s’apprêtait à occuper.

Bien qu’étant en autorité, il se révéla techniquement et moralement incapable de préparer les for ces au combat qui les attend. Je donnerais un million pour être attaqué, disait-il en Avril 1940. Sans le moindre contrôle des conditions d’exécution, il approuva la manoeuvre de déploiement sur la Dyle, ce qui entrait parfaitement dans les intentions allemandes de leurrer une partie des forces alliées en Belgique. Lorsque le dispositif français fut percé à Sedan, le désastre à venir est consommé. Le 19, il est remplacé par le général Weygand qui ne pourra redresser la situation. Il fut traduit par le gouvernement de Vichy devant la cour de Riom comme responsable de la défaite, il fut interné en zone libre puis déporté par les Allemands. Il rentra en France en Mai 1945.

___________________________

© Sites JPA, 2003