Hans Bernd Gisevius

Diplomate

1904-1974

Diplomate de carrière allemand qui est devenu un anti-nazi convaincu.

Né à Arnsberg en Westphalie, il a fait ses études de droit en 1931, il est embauché au ministère de l’intérieur de Prusse deux ans plus tard. Par la suite, il est muté à la Gestapo où il va se brouiller avec son supérieur Rudolf Diels. Lorsque Himmler prend le contrôle de toutes les polices allemandes en 1936, Gisevius est congédié et doit quitter le ministère. Cependant, en tant que fonctionnaire, il a réussi à établir et surtout maintenir un petit réseau de contacts avec des opposants de premier plan, comme Oster et le ministre Schacht. En 1938, Gisevius devient un opposant convaincu à l’hitlérisme, ce qui ne l’empêche pas d’être recruté par l’Abwehr, et il sera affecté au consulat allemand de Zurich. Il essaie vainement de convaincre le général Halder de prende les choses en main contre Hitler. Ultérieurement, Gisevius accepte de devenir un agent de l’OSS américain et sert de liaison entre les opposants bien placés et le renseignement américain. C’est en cette qualité qu’il a rencontré Allen Dulles en 1943. En Février 1944, Gisevius retourne en Allemagne et est arrêté par la Gestapo, mais sera vite relâché. Lorsque l’attentat contre Hitler de Juillet 1944 échoua, il s’enfuit en Suisse et sera l’un des rares conjurés à échapper à l’exécution.

Lors du procès de Nuremberg, Gisevius témoigna contre Goering, Keitel et Kaltenbrunner. Néanmoins, il témoignera en la faveur de Schacht et Frick. Lorsqu’il revient en Suisse, il est accusé d’espionnage mais il est acquitté. Il émigra aux États-Unis en 1950 et habita au Texas.

____________________

© Sites JPA, 2013