Odilo Globocnik

Général

1904-1945

 

Nazi autrichien qui a joué un rôle important durant l'annexion de l'Autriche au Reich, et qui a organisé l'Opération Reinhard

Originaire de Slovénie, il entre dans une école militaire pour suivre une formation académique, mais celle-ci est interrompue par la Première Guerre mondiale. Pour soutenir financièrement sa famille, il devient porteur de valises dans une gare. En 1922 il entre dans une formation para-militaire d'extrême droite pro-nazie en Carinthie. En 1931, il s'inscrit au Parti nazi où il s'occupe de propagande et est chargé de mettre sur pied un réseau chargé de transférer des fonds depuis le Reich vers l'Autriche. En août 1932, il est arrêté pour être entré en contact avec des nazis incarcérés dans la prison de Klagenfurt.

Juin 1933 il participe à un attentat mortel contre un bijoutier juif à Vienne et l'année suivante, en 1934, il entre dans la SS. Il dirige un parti nazi en province et a joué un rôle décisif dans la prise du pouvoir par les nazis en Autriche. Le 24 Mai 1938, Adolf Hitler le nomme Gauleiter du Bas-Danube (Vienne). En Octobre il organise avec Adolf Eichmann la déportation à Vienne de 10,000 Juifs depuis la banlieue de la capitale autrichienne. Impliqué dans un trafic de devises. Globocnik est démis de ses fonctions le 30 Janvier 1939 et devient volontaire dans une unité Waffen SS au sein de laquelle il fait la campagne de Pologne avec le grade de caporal. Le 9 Novembre 1939 Himmler le nomme Höherer der SS und Polizeiführer du district de Lublin dans le Gouvernement général. Cordialement détesté par Frank et son représentant à Lublin, Ernst Zörner, il mène dans le district dans lequel il est compétent une brutale politique de génocide et d'épuration ethnique, dans le cadre de l'Action Zamosc, entreprise de colonisation à l'échelle du cercle du même nom, situé dans le Sud du district de Lublin. Il va également jouer un rôle conceptuel dans l'éventuel plan de colonisation allemande dans les territoires conquis à l'Est, et cela aux dépends de populations juives qu'il fera regrouper dans une vaste réserve territoriale autour de Lublin pour y parquer des centaines de milliers de Juifs déportés des régions voisines, tous utilisés dans des camps de travail forcé. Il crée un département et nomme à sa tête le docteur Hofbauer pour superviser l'opération.

Le 13 Octobre 1941 il rencontre Himmler et lui propose, dans le cadre d'un nettoyage général du Gouvernement général des Juifs et des Polonais, des plans d'une " portée considérable " selon ses propres termes dont la création d'un camp d'extermination avec des chambres à gaz à Belzec. Le Reichsführer SS donne son accord et le 1er novembre des ouvriers polonais commencent la construction du camp. Après la conférence de Wannsee, Globocnik estt chargé de diriger l'opération Reinhardt, la déportation et l'extermination de tous les Juifs du Gouvernement général. Au niveau territorial il dépendait du Höherer der SS und Polizeiführer du Gouvernement général, le SS Wilhem Kruger mais il recevait ses ordres directement de Himmler. Sa mission était de construire les camps d'extermination, de coordonner la déportation des Juifs, de les mettre à mort dans les camps, de rassembler et transférer les objets de valeur pris sur les victimes, Eichmann du RSHA à Berlin ayant à sa charge l'organisation et la surveillance des convois vers les camps. Dans ce but, Globocnik crée un état-major spécial (Ausssiedlungsstab) dirigé par le Sturmbannführer-SS Hermann Höfle en charge des déportations dans les districts de Lublin et de Varsovie. Durant le premier semestre 1942, tous les camps d'extermination dépendaient directement de lui jusqu'à ce qu'il nomme Christian Wirth inspecteur général des camps le 2 Août 1942.

Lorsque le camp de Treblinka est rasé, Globocnik est promu chef suprême des SS et de la police en Istrie près de Trieste pour mener la lutte contre les partisans. À l'approche des Alliés, il se réfugie en Carinthie autrichienne et se cache dans un chalet d'alpage près de Weissensee. Fin Mai 1945, il est capturé par un commando britannique et se suicide le 31 Mai 1945 en mordant une capsule de cyanure.

____________________

© Sites JPA, 2003