Eugène Handschuh

Tailleur

1923-2017

Militant communiste qui fut le dernier creuseur de tunnel du camp de Drancy durant l'occupation de la France.

Né à Budapest d'une famille de tailleurs, Handschuh grandit à Paris après l'émigration de ses parents en France. Au moment de la débâcle, la famille Handschuh rejoint la Résistance d'obédience communiste. En 1942, Les parents et les enfants Handschuh sont arrêtés par les gendarmes français parce que juifs. La mère est séparée de son mari et de ses fils. Les trois hommes sont transférés à La Conciergerie où ils sont interrogés à coups de nerf de boeuf, envoyés ensuite au siège de la Gestapo rue des Saussaies, puis de la Prison du Cherche-Midi au Camp de Compiègne Royallieu avant d'arriver au Camp de Drancy. Au Camp de Drancy, la plupart des tâches quotidiennes sont confiées aux détenus jusqu'à leur déportation. Oscar trouve un emploi de tailleur au Camp de Drancy, tandis que ses fils travaillent aux cuisines. Handschuh participe à la création d'un tunnel d'une quarantaine de mètres dans le cadre d'une tentative d'évasion. Il aura fallu deux mois aux Allemands pour découvrir ce tunnel coffré et éclairé, mais non terminé. Ils trouvent un pantalon avec, dans la poche, un papier d’emballage. Sur ce papier, un nom. Ils arrêtent l’interné en question et l’interrogent. L’homme ne parle pas. Finalement, les Allemands menacent de mettre à exécution leurs exactions habituelles : punir beaucoup d’innocents pour la faute d’un. Ce qui voulait dire des femmes et des enfants enfermés dans les caves, sans nourriture. Alors le prisonnier donne les noms de treize camarades, prenant soin de ne livrer que des hommes qui n’ont pas de famille dans le camp. Parmi eux, les Handschuh. Père et fils, toujours ensemble, se retrouvent sur la liste du prochain convoi de déportation. Le groupe d’hommes est rassemblé dans une cave, ils sont passés à tabac. Simulacre d’exécution, puis une "récompense". Les Allemands nous ont dit, parlant du tunnel: Vous avez fait un beau travail, on ne pensait pas que les Juifs étaient capables de faire ça. Vous ne serez pas fusillés, on va vous déporter. Et vous allez reboucher. Le tunnel sera finalement bouché en novembre 1943. Dans le train qui l'amène à Auschwitz, Handschuh réussit avec l'aide de d'autres compagnons d'infortune d'enlever des lattes du wagon et de s'évader, non sans se blesser. Le frère de Handschuh, Oscar, subit une commotion à la tête mais est recueilli par le couple Médard, habitant le village de Lérouville. Quant à Eugène, il participa à la prise de la Kommandantur de Paris. Après la guerre, Handschuh se désole que l'action téméraire des creuseurs du tunnel de Drancy n'ait pas été reconnu comme un fait de résistance.

______________________

© Sites JPA, 2020