Edmund Ironside

Maréchal

1880-1959

Officier de carrière qui était le chef d'État-major britannique en 1939. Il fut promu à ce poste à sa grande surprise et son grand inconfort. Il incarnait l'archétype d'un officier prometteur mais qui fut progressivement frustré et démotivé dans ses ambitions professionnelles par l'administration de l'armée par Milne.Ironside croyait que le Moyen-Orient serait le principal théâtre d'opération en cas de guerre avec l'Allemagne. Il voyait la Turquie comme le principal bastion de la défense britannique. Il n'est pas assez perspicace sur le plan stratégique. Pour ajouter à une pression turque, Ironside était partisan d'utiliser les pays scandinaves comme bastion contre l'Allemagne. Cependant, durant la campagne de Norvège, la décision la plus éclairée d'Ironside fut l'autorisation d'évacuation.. Comme chef d'État-major, il se sentait inconfortable à émettre des directive au sein d'une structure politico-militaire évasée ou grenouillait de nombreux comités.

Né d'une famille de militaires, il servit en Afrique du Sud d'abord comme artilleur puis comme agent secret, déguisé en covoyeur de bacs sur rivières et accompagna l'expédition militaire allemande au Sud-Ouest africain, et envoya de nombreux renseignements sur les mouvements des Allemands. Il est un militaire tout à fait typique de sa génération; c'était un "gentle giant" ouvert aux idées et détestant les jobs de bureau. Il se méfiait également des politiciens. Durant la Première Guerre mondiale, il était un partisan de la motorisation. En 1919, il commandait une unité britannique en Russie du Nord. En 1936, il fut nommé commandant du Eastern Command et fut à même de constater la mauvaise préparation de l'armée britannique en cas de conflit im portant: il n'y assez d'hommes, ni assez de matériel, et ni assez d'argent pour acheter du matériel ou recruter du personnel. Surtout, il n'y a pas de volonté politique dans le Cabinet pour s'occuper de l'armée. Ironside ne croyait pas possible qu'un corps expéditionnaire soit envoyé sur le continent européen en cas d'une nouvelle guerre. Whitehall et le War Office n'écoutèrent pas.

______________________

ã Sites JPA, 2003