Léon Jouhaux

Syndicaliste

 

Ouvrier allumettier, secrétaire général de la CGT depuis 1909, pota pour le socialisme réformiste lors de la sission de 1921. Il fut poursuivi par Millerand en raison de son rôle dans les grèves, et est défendu devant les tribunaux par Pierre Laval. Il fut l'un des initiateurs du Front populaire.

En 1936, il devint régent de la Banque de France. En 1939, il condamne le pacte germano-soviétique et présida le Comité d'aide à la Finlande attaquée par Staline. En Juillet 1940, il demande audience au gouvernement de Vichy et semble prêt à un rapprochement que rendit difficile sa rivalité avec Berlin. Il sera le ministre du Travail du régime de Vichy. En Août 1941, il prend le pseudonyme de Sète et recommanda aux syndicalistes socialistes d'adhérer au réseau de résistance Libération fondé par d'Astier de la Vigerie. Arrêté, il est interné à Vals sous l'ordre de Darlan, mais rapidement libéré. Arrêté de nouveau avec Herriot, il est libéré en Mai 1945.

__________________________

© Sites JPA, 2003