Albert Lebrun

Président

1871-1950

Président de la République en 1932 et de nouveau en 1939. A l’armistice, il se retire à Vizille, chez son genre, le 13 Juillet 1940, après le vote de l’Assemblée nationale qui fait du maréchal Pétain le chef de l’État.

Pendant l’occupation, il n’a aucune activité politique. On le vit participer en 1941 à des manifs de la Légion des combattants. En Août 1943, se refuse à donner suite à des propositions italiennes de transfert dans la péninsule faites sur les incitations des Anglo-Saxons qui, à la faveur de l’armistice négocié avec l’Italie, envisagent de le faire passer en Afrique du Nord et de lerétablir dans ses pouvoirs pour abaisser le général De Gaulle. Arrêté par les Allemands peu après, il est déporté dans le Tyrol mais libéré peu de temps après. Il ne joua aucun rôle à la Libération. Il ne fit ensuite d’assez naïves déclarations lors du procès de Pétain.

___________________________

© Sites JPA, 2003