Erich Marcks

Général

 

1891-1944

 

Officier de carrière allemand qui fut le commandant du 84ème Corps d'armée à St-Lô en France en Juin 1944.

Il fut l'un des meilleurs tacticiens de l'armée allemande. Artilleur de formation, il fut présent à Zossen durant la planification de la campagne de France. Il assista à de nombreux briefing de l'OKH dans la planification opérationelle de Barbarossa en Mars 1941. Il combattit en Russie ou il perdit une jambe en Septembre 1941. Après un an de convalescence, il prit le commandement de la 337ème Division, puis il servit de tacticien sénior à l'OKW avant de revenir sur le terrain comme commandant d'unité. Transféré en France en Février 1944, il prit le commandement du 84ème Corps d'armée de la 7ème Armée basée en Normandie et dans le Cotentin. Heureux de se retrouver sur la ligne de front, il appliqua la même conduite qui l'avait fait adorer en Russie: près de ses hommes, humoriste et taciturne à l'égard de ses subalternes, il ne demandait jamais quoi que ce soit qu'il ne pouvait pas faire lui-même. Malgré une apparence soignée, il était ce que les Américains appellent un "général de G.Is", car il était près des soldats et connaissait leur besoin. Dans le kriegspiel prévu dans un hôtel de Rennes pour le 6 Juin 1944, il fut le seul officier supérieur allemand à affirmer que le débarquement se ferait sur les plages normandes et non au Pas de Calais. Ni son supérieur immédiat, Dollmann, ou le général Von Salmuth ne crurent dans la validité de la perception tactique que Marcks avait d'un éventuel débarquement allié. Le 13 Juin 1944, alors qu'il faisait une tournée rapide des positions de son corps d'armée, il fut tué lorsque sa jeep fut mitraillé par un P-47 américain.

Le général Marcks et un adjoint discutent d'un possible débarquement en Normandie

Tiré du film "The Longest Day" (1962)

____________________________

© JPA Sites, 2001