Louis Mountbatten

Amiral

 1900-1979

 

Officier volontaire britannique qui fut le commandant des forces alliées en Extrême-Orient à partir de 1943.

Cet aristocrate est le fils du prince de Battenberg ce dernier fait changer son nom de famille en Mountbatten. Il est cousin du roi George VI et il sera l'oncle de la future reine Élizabeth II. Il entre dans la Royal Navy en 1913 et fait la Première Guerre mondiale comme midshipmen. Durant l'entre-deux guerre, sa carrière stagne, car il n'est que capitaine de destroyer. Son navire fait le coup de feu contre les Allemands durant l'attaque de la Crête en 1941. Fait curieux, il grimpa en grade très rapidement afin d'être placé en charge des Opérations combinées alliées avec les grades de général et de maréchal au grand embarras de Whitehall. Mountbatten organisa les premiers raids de commandos sur Dieppe et St-Nazaire. L'homme est vaniteux, suffisant et beaucoup de généraux alliés s'en méfient en particulier les Canadiens qui le considèrent comme le responsable de l'échec de Dieppe (voir dossier Canada en guerre) en Août 1942.

En 1943, Mountbatten est placé à la tête du commandement interallié en Asie (ou SEAC). En cette qualité, il rendit de très bons services à l'organisation du ravitaillement allié à la Chine, ainsi qu'à la reconstruction d'un potentiel offensif qui vise à chasser les Japonais de Birmanie et de Malaisie objectifs qui, soit dit en passant, cadrent parfaitement bien avec la volonté du gouvernement britannique de rependre les anciens acquis coloniaux perdus en 1942. Son exécutant sera le général Slims, qui vient d'être nommé à la tête de la 14ème Armée. En 1945, il reçoit la capitulation japonaise de la part du maréchal Terauchi et de son adjoint, le général Itagaki. Après la guerre, Mountbatten sera le dernier vice-roi des Indes, et supervise à la fois l'évacuation des forces britanniques et la partition du sous-continent indien. Il sera assassiné par l'IRA, qui utilise à cet effet une bombe radio-commandée. Une route à Singapour porte son nom.

_____________________________

© Sites JPA, 2003