Curtiss P-40

Usine: Curtiss Inc

Année: 1939-40

Longueur: 10 mètres

Voilure: 11.3 mètres

Vitesse: 326 mph

Moteur: Allison V1770 en ligne de 1250cv

Armement: 8 mitrailleuses Browning de .30, ou 4 mitrailleuses Browning de .50 et deux autres de .30

Topo: Le chasseur-bombardier P-40, surnommé Tomahawk par les Américains et Kittyhawk par les Britanniques, était le second appareil militaire monomoteur monoplan de l'USAAF. Il remplaça le Curtiss P-36 Hawk comme appareil de chasse en 1939. Il était un appareil simple, facile à produire, adoré des pilotes, très indulgent en vol, et assez maniable dans des conditions de combat à basse vitesse. La firme Curtiss opta pour un moteur en ligne pour donner à la fois plus de puissance et une meilleure performance en moyenne et haute altitude. Cependant, les performances du moteur Allison n'ont pas permis à ce chasseur de performer convenablement à une altitude de 18,000 pieds. La version initiale fut armée de 8 mitrailleuses Browning de .30 (deux en capot, et 6 en ailes), et la production ultérieure fut dotée de 4 mitrailleuses Browning .50 en ailes. Considéré démodé par les Alliés dès 1941, il fut produit en série car il était le seul type fonctionnel alors en service actif. Mais un outil démodé disponible ne signifiait pas qu'il était inutile. Des P-40 furent fournis aux nationalistes chinois, aux Britanniques et aux Français libres via le Prêt-Bail. En Afrique du Nord, il se montra robuste dans les conditions désertiques et harcela les colonnes allemandes avec ses 2 bombes de 250 lbs. Mais en combat aérien, il était surclassé par les Me-109 allemands à haute vitesse et les A6M Zéro japonais en maniabilité à basse vitesse. Les P-40 furent remplacés par les P-47 et P-51.

 

 

Deux P-40 américains au décollage

© JPA Sites, 2001