Bernhard Rogge

Vice-amiral

1899-1982

 

Officier de carrière allemand qui fut le commandant du raider Atlantis durant la Seconde Guerre mondiale.

Fils de fonctionnaire, il entra dans la marine de guerre du Kaiser en 1915 et servit dans divers navires de surface. Démobilisé en 1919, il réussit à se faire ré-embaucher dans la petite marine de la République de Weimar. Il servit d'officier-instructeur sur des navires d'entrainement. En 1938, Rogge fut promu capitaine du raider Altantis qu'il aménaga et arma comme un éventuel forceur de blocus. Il appareilla le 11 Mars 1940, en même temps que les raiders Orion et Widder. Il avait déguisé son navire en vaisseau soviétique le temps de passer les tropiques, et le fit repeindre comme le cargo japonais Kasii Maru. Sa première prise fut un cargo de 6200 tonnes qui ignora son ordre de stopper. Rogge fit mouiller des mines flottantes au large du Cap Aguillas. Il réussit subséquemment à capturer deux cargos hollandais et à leur prendre nourriture et mazout. Bien qu'en mer, Rogge apprit qu'il s'était mérité la Croix de Chevalier et le grade de capitaine au long cours pour ses exploits. Le 17 Mai 1941, il passa près d'être intercepté par un porte-avions et le cuirassé Nelson, mais l'Atlantis s'échappa. Il avait coulé 23 navires totalisant 150,000 tonnes durant 614 jours en mer. Rogge opte pour le retour en Allemagne. Cependant, l'Amirauté britannique mit la main sur une carte décrivant les rendez-vous des navires et sous-marins allemands, et tendit un piège à l'Atlantis. Lorsque Rogge ravitailla le submersible U-126, il aperçut un croiseur britannique, le Devonshire, qui coula l'Atlantis le 22 Novembre. Les survivants furent repêchés par le U-126 qui, après maintes péripéties, rentra à St-Nazaire le 25 Décembre 1941.

Rogge fut décoré des feuilles de chêne pour sa Croix de Chevalier par l'amiral Raeder. En 1943, il fut promu contre-amiral et affecté à la sélection du personnel naval. En 1944, il fut promu vice-amiral et commanda une flottille navale regroupée autour du croiseur lourd Prinz Eugen. Après la guerre, il s'enrôla dans la Bundesmarine et prit sa retraite en 1962. Il fut reconnu comme l'officier naval le plus respecté de la marine allemande car il combattit avec le maximum de gallanterie, et prenait grand soin de ses prisonniers. Il mourut en 1982.

_________________________

ã Sites JPA, 2003