Walther Wenck

Général

1900-1982

Officier de carrière allemand qui fut le commandant de la 12ème Armée durant la bataille de Berlin en 1945.

Durant l'entre-deux guerres, il fut affecté à différentes tâches dans quelques unités et ses qualités d'administrateur furent remarquées. Wenck développe un intérêt pour l,arme blindée et adopte les thèses de Guderian. En 1939, il est le chef des opérations de la 1ère Division blindée qui ira en guerre contre la Pologne. en 1942, il est instructeur dans la Keigsacademie. A l'été 43, ches d'état-major du 57ème corps en Russie, puis rapidement le chef d'état-major de la 3ème armée roumaine. Ses talents le mettent au commandement de la nouvelle 6ème Armée. Durant l'été 1944, il occupe cette même fonction dans la 1ère armée blindée. A l'automne, il devient le patron du Groupe d'armées d'Ukraine-Sud. En Décembre 1944, il revient à Berlin et est promu quartier-maitre général de l'OKH. Mais l'armée allemande est en lambeaux; des unités n'existent que sur papier… Néanmoins, Wenck se battra bravement à Berlin contre des poussées soviétiques impossibles à contenir. Ses pertes quotidiennes se chiffrent approximativement à 2500 tués par jour. Pourtant, Hitler croit que Wenck sera le "sauveur" de Berlin assiégée, et il cherche toujours à savoir quels sont les progrès quotidiens du général. Terré dans son bunker, Hitler fait toujours débuter ses réunions militaires par la même question: wo ist Wenck?

Le 27 Avril 1945, ce qui reste de la 12ème Armée de Wenck se fait tenailler par les Soviétiques entre Potsdam et les jardins de la Chancellerie. Wenck constate avec horreur qu'il a été lâché par de nombreuses unités – dont celles du général Manteuffel – qui abandonnent leurs positions autour de Berlin juste à temps pour éviter l'encerclement, afin de se rendre ultérieurement aux Américains sur l'Elbe. Wenck, dégouté, sait qu'il ne peut tenir. Le 1er Mai, il est fait prisonnier par les Soviétiques et il sera interné pendant huit ans.

_______________________________

 © Sites JPA, 2003