Kurt Weyer

Contre-amiral

1901-1988

 

Officier de carrière allemand qui commandait le raider Orion durant la bataille de l'Atlantique.

Né à Graudenz, il entre dans la marine en 1918 comme cadet. Après l'Armistice, il sert dans un Corps franc mais se réengage dans la Reishsmarine en 1922. Il servira dans des flottiles de vedettes rapides et de croiseurs légers. Peu avant la guerre, il est promu commandant du croiseur auxiliaire Orion (Schiff 36) maquillé en cargo. Malgré que son navire soit bien armé, sa machinerie n'était pas assez moderne et fiable pour opérer longtemps en mer. Il appareille le 1er Mai 1940, et coule son premier navire, le cargo Huxby de 5000 tonnes. Weyer passe le Horn et va mouiller des mines dans les eaux de la Nouvelle-Zélande. Les mines du Orion vont couler le cargo Niagara de 13,400 tonnes. Quelques semaines plus tard, Weyer capture le cargo norvégien Tropic Sea et fait le plein de vivres et d'essence avant de le saborder. Entre le 19 Juin et le début Octobre, Weyer coule 5 autres cargos. Il rejoint le raider Komet et les deux navires coulent les cargos Holmwood et Ragitane, respectivement de 550 et de 16,700 tonnes. Le Orion revient dans les eaux françaises avec des problèmes de moteur qui auraient été mortels si des avions alliés l'avaient repéré.

A son retour, Weyer est décoré de la Croix de Chevalier, et est affecté à l'état-major naval de l'OKM comme attaché militaire en Roumanie et en Grèce. Weyer sera rappelé en Allemagne en Septembre 1944. Deux mois plus tard, il est promu contre-amiral et chargé d'organiser les défenses de la région de la Frise. Il est fait prisonnier par les Britanniques en 1945. Après la guerre, il se lança dans l'artisanat à Emden. En 1977, le gouvernement ouest-allemand le décora de la Bundesverdienstkreutz.

_______________________________

© Sites JPA, 2003