Harold Macmillan

Ministre du Ravitaillement

1894-1986

Fonctionnaire et diplomate de carrière britannique qui fut le ministre du Ravitaillement britannique durant la Seconde Guerre mondiale.

Né en Écosse d'une famille aisée dans le monde de l'édition, Macmillan a fait ses études au collège Eton et à l'Université d'Oxford. Il s'enrôle dans l'armée en Novembre 1914 avec le grade de sous-lieutenant dans le régiment des grenadier Guards, blessé deux fois puis rapatrié. Durant l'entre-deux guerres, Macmillan s'intéresse à la politique et entre au Parti conservateur en 1923. Il sera élu député de 1924 à 1945. Sur le plan de la polique étrangère, Macmillan s'oppose à la politique d'apaisement de Neville Chamberlain. Il entre en 1940 au ministère du Ravitaillement et devient, de 1942 à 1945, ministre résident auprès du quartier général en Afrique du Nord, à Alger. De concert avec le ministre des Affaires étrangères Anthony Eden, il s'y montre rapidement favorable au général de Gaulle, qu'il admire. Il s'efforce d'amortir les fréquentes disputes entre le chef de la France libre et le Premier ministre Winston Churchill, et de contrecarrer les initiatives du président américain Franklin D. Roosevelt visant à fragiliser de Gaulle.

En 1943, Macmillan a participé aux négociations menant à la capitulation italienne, ce qui a un peu froissé son patron Eden ainsi que le Foreign Office. Tabletté, il est rappelé en Angleterre où il se brouille de nouveau avec Eden quant au choix d'un ambassadeur pour la France encore occupée par l'Allemagne. Cependant, Macmillan fait bonne impression sur Churchill et Alexander lorsqu'il leur proposa une offensive alliée en Provence (Dragoon). En Septembre 1944, Macmillan retourne en Italie est nommé commissaire inter-allé en Méditérannée et conseiller du général Wilson. Le 11 Décembre 1944, Macmillan est envoyé en Grèce pour évaluer la menace potentielle de la guérilla communiste suite au retrait des Allemands de cette région. Malgré le fait que l'US Army et ses fonctionnaires étaient sympathiques vis-à-vis des guérilleros, Macmillan réussit à persuader Churchill de les évincer en proposant de nommer l'archevêque orthodoxe Damaskinos comme régent du pays en l'absence du roi Georges exilé. En 1945, Macmillan réussit à négocier le transfert de 70,000 prisonniers de guerre allemands et Russes blancs détenus à l'Ouest dans les geôles soviétiques et yougoslaves. Cette mesure controversée lui a valu d'être égratigné par les journaux britanniques. Macmillan est nommé ministre de l'Air durant une courte période. A la fin de la guerre, Macmillan perd son comté aux travaillistes mais il sera réélu en 1951 et deviendra ministre du Logement, puis ministre de la Défense. Il deviendra premier ministre en 1957 après le désastre de Suez.

______________________

© Sites JPA, 2018