Johanna Bormann

Gardienne

Juana Borman

1893-1945

Louve SS qui a travaillé comme "aide-soignante" dans plusieurs camps de concentration, dont celui de Ravensbruck.

Née dans le land de Prusse orientale, Bormann entre dans la SS en 1938 pour "gagner sa vie" (fur das geld). Son zèle lui permet de devenir gardienne au camp d'Auschwitz en 1942 où elle devint la terreur de nombreux détenus à cause de sa cruauté gratuite. Ses victimes la surnommaient "la femme avec ses chiens", car elle lâchait souvent ses bergers allemands pour infliger de graves blessures aux détenus. Bormann a également fait des abus au camp de Budy - une annexe d'Auschwitz. En 1944, elle est transféré dans un camp en haute Silésie puis à Ravensbruck un an plus tard. En Mars 1945, Bormann est transférée à Bergen-Belsen où elle côtoya son nouveau patron, Josef Kramer, ainsi qu'Irma Grese. Arrêtée par les Britanniques, Bormann est condamnée à mort durant le procès de Belsen. Elle fut exécutée par Albert Pierrepoint le 13 Décembre 1945.

______________________

© Sites JPA, 2019